Bernard Généreux exige des tests rapides de détection de la Covid-19

Credit: Christian Diotte

Ottawa, le 2 novembre 2020 – Bernard Généreux, député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, a interpellé le gouvernement Trudeau ce lundi à la Chambre des communes, souhaitant qu’il accélère l’arrivée des tests de détection rapide de la Covid-19 au Canada, alors que les éclosions se multiplient dans les usines de transformation Olymel au Québec.

Bien que les entreprises de transformation alimentaire dans le Bas-Saint-Laurent n’ont pas connu d’éclosions de Covid-19 aussi importantes que celles détectées aux trois usines Olymel la semaine dernière, le député a trouvé surprenant d’apprendre que les employés à Vallée-Jonction (Beauce) n’étaient dépistés que sur une base hebdomadaire. Ceci peut miner la confiance des travailleurs dans un secteur économique prioritaire et essentiel, qui avait déjà de la difficulté à recruter avant la pandémie.

« Le Canada a des mois de retard sur les autres pays, a souligné le député Bernard Généreux. À quand l’arrivée massive de ces tests rapides pour palier à cette situation qui menace la sécurité alimentaire du Canada? »

La ministre fédérale de la Santé Patty Hajdu a répondu que 1,7 million de tests rapides étaient arrivés au cours de la semaine dernière, incluant 577 000 destinés au Québec, sans toutefois fournir d’explications justifiant les mois de retard chez Santé Canada quant à leur approbation réglementaire.

M. Généreux étant à Ottawa cette semaine parmi l’effectif réduit de la Chambre des communes, il prévoit également prendre parole pour défendre les PMEs de la région en demandant au gouvernement de reporter les audits de l’Agence du revenu du Canada en lien avec le programme de subventions salariales. Le député est de l’avis que les entreprises de la circonscription venant de basculer en « zone rouge » ont déjà suffisamment de défis à sauver leurs établissements, sans que le gouvernement fédéral ne vienne compliquer leur situation en cette période critique.