Encourager l’achat de livres d’auteurs canadiens en supprimant la TPS

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Le Parti conservateur s’engage à défendre la culture et à encourager l’achat local grâce au dépôt d’un projet de loi privé. Effectivement, le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, a déposé le 27 mai un projet de loi privé qui a comme objectif de soutenir la croissance de l’écriture canadienne en modifiant la Loi sur les impôts afin d’exclure ces ouvrages de la TPS. Le député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, appuie cette mesure qui aura pour objectif de soutenir nos créateurs et notre culture.

Selon Statistique Canada, la vente de livres canadiens, y compris les livres numériques, représente plus de 600 millions $ annuellement. Au-delà de 7000 nouveaux titres d’auteur(e)s canadien(ne)s sont édités chaque année.

« Ce sont souvent de petites actions qui font de grandes différences. Vouloir mettre de l’avant les livres de chez nous est un geste qui peut avoir de grandes répercussions pour le lecteur : lors de sa sélection, il optera peut-être pour un livre canadien au lieu d’un livre étranger et découvrira un(e) auteur(e) d’ici. Même si l’attrait des écrans est fort en ce moment, le livre demeure une valeur refuge et il faut définitivement encourager cela auprès de tous », a avancé Bernard Généreux.

« Retirer la TPS représente une façon très concrète de soutenir nos auteurs sans contrevenir aux ententes de libre-échange que nous avons avec d’autres nations. C’est aussi une façon d’affirmer clairement que les livres ne sont pas des produits comme les autres. Ils contribuent à notre émancipation culturelle et au rayonnement de notre culture. Ce sont des ouvrages qui passent l’épreuve du temps. Nos auteur(e)s font un travail de création essentiel. Il est important de le reconnaître et de les soutenir », a indiqué Alain Rayes.

Il est à noter que le député Alain Rayes, ministre du cabinet fantôme du Patrimoine canadien, des Langues officielles et du Développement économique du Québec a accordé une entrevue à son collègue Bernard Généreux dans le cadre des épisodes hors-série de sa baladodiffusion « Bernard rencontre son monde ». Pour en apprendre davantage sur les coulisses de la politique canadienne, voici les liens :

 Web : https://bit.ly/3p52UVg
 You Tube : https://youtu.be/6FH25fF-b6c

PHOTO: Les députés Alain Rayes et Bernard Généreux le 8 juin 2018, alors qu’ils effectuaient une visite à Rimouski dans le cadre de la tournée « À l’écoute des Québécois(e)s! »