Le gouvernement vote contre l’abolition temporaire de la TPS sur l’essence

Ottawa, le 25 mars 2022 – Le député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup Bernard Généreux est extrêmement déçu que le gouvernement NPD-libéral ait refusé de voter le 23 mars, en faveur d’une motion pour soulager les automobilistes qui sont confrontés à un coût de l’essence jamais vu au pays. Cette réduction temporaire de 5 % sur l’essence et le diesel, aurait donné lieu à une réduction du prix moyen d’environ huit cents le litre.

« Le premier geste posé par le nouveau gouvernement de coalition NPD-libérale est de rejeter catégoriquement une mesure proposée par le Parti conservateur, mesure qui aurait directement aidé les familles », s’insurge Bernard Généreux. Le vote a opposé 115 voix pour à 209 voix contre.

Le Parti conservateur souhaitait offrir une aide concrète et directe aux Canadien.ne.s en supprimant la TPS sur le carburant. « Nous avons proposé une solution simple et efficace afin de laisser plus d’argent dans les poches des travailleur.se.s. Malheureusement, les députés de la coalition NPD-libérale ont voté
contre cette proposition », ajoute le député Généreux.

« Ce vote démontre hors de tout doute que l’entente entre le NPD et les libéraux contribuera malheureusement à augmenter les impôts, à alourdir la dette et à appauvrir davantage les Canadiens. Cependant, les conservateurs continueront à se battre pour rendre la vie des citoyens plus abordable », conclut Bernard Généreux.