La vérificatrice générale: Bernard Généreux souligne l’incompétence libérale pour gérer notre économie et demande de renoncer à leurs politiques inflationnistes.

La vérificatrice générale constate un gaspillage inflationniste de plusieurs milliards de dollars de la part des libéraux, que les Canadiens devront payer.

Montmagny, le vendredi 9 décembre 2022 – Bernard Généreux, député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, souligne l’incompétence libérale pour gérer notre économie et demande de renoncer à leurs politiques inflationnistes. Pour les milliards gaspillés, les conséquences sont grandes sur la population qui doit maintenant composer avec une crise du coût de la vie.

Le 6 décembre 2022, les conservateurs ont eu la confirmation de ce qu’ils affirment depuis 2020: le gaspillage financier dû à un manque de contrôle, tel qu’identifié par la vérificatrice générale, a contribué à la crise du coût de la vie.

La vérificatrice générale a également constaté que “Emploi et Développement social Canada avait établi des normes de rendement qui étaient uniquement axées sur la rapidité de paiement” et a identifié au moins 32 milliards de dollars en trop-payés et en paiements suspects qui nécessitent une enquête approfondie. Ce manque de contrôle du gouvernement libéral, a sans aucun doute contribué à ce gâchis que les contribuables seront forcés de rembourser.

Comme l’a dit le chef de l’opposition, Pierre Poilievre, en avril 2020, “le gouvernement ne devrait jamais punir ou limiter le travail.” En effet, la vérificatrice générale a confirmé que certaines mesures visant à répondre à la pandémie ont eu un effet négatif sur les petites entreprises et l’économie en décourageant le travail.

« Justin Trudeau et sa ministre des finances nous ont assurés que les taux d’intérêt resteraient bas. Ils avaient tort! Les taux d’intérêt continuent d’augmenter et on en est rendu à la septième hausse du taux directeur cette année! Les Canadiens sont aux prises avec le taux d’inflation le plus élevé en 40 ans et des pénuries de main-d’œuvre sans précédent. »

« Cette inflation qu’on vit à l’heure actuelle est la conséquence des dépenses effrénées de la part du gouvernement. À cause de leur imprudence et leur incompétence, les Canadiens n’ont plus d’argent. Un Canadien sur cinq saute des repas, 1,5 million de Canadiens font appel aux banques alimentaires en un seul mois — dont la moitié sont des enfants. Les dettes de cartes de crédit atteignent un niveau record. Il faut 67 % du revenu pour rembourser une hypothèque normale et le loyer moyen, au Canada, est de près de 2 000 $ par mois. Et pourtant, les libéraux sont déterminés à maintenir cette approche inflationniste défaillante. Ils refusent d’apprendre de leurs erreurs en continuant de les répéter avec leurs programmes actuels et futurs. Cela prouve qu’ils sont complètement déconnectés de leur peuple et nos citoyens en paient maintenant le prix! »

– 30 –