9,2 M$ en chèques à des défunts

Credit: Bernard Thibodeau, House of Commons Photo Services

DÉCLARATION – Bernard Généreux, député fédéral de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup est sidéré de la gestion inappropriée de l’aide financière d’urgence pour faire face à la COVID-19 par le gouvernement libéral fédéral.

La semaine dernière, des données chiffrées officielles ont été divulguées. Ainsi, les députés ont pu apprendre que des argents ont été versés à des personnes décédées avant mars 2020. Au total, ce sont plus de 9 millions de dollars qui se sont retrouvés dans les coffres de la succession de défunts qui n’ont pas connu la pandémie de COVID-19. En effet, des chèques de 600$ sous forme de paiement unique aux personnes en situation de handicap ont été délivrés à des canadien(ne)s décédé(e)s. Plus spécifiquement, Ottawa a versé 9,2 millions de dollars à 15 409 successions de personnes décédées entre le début de 2020 et le 11 mars 2020.

Ce qui a mis le feu aux poudres, après que des documents officiels aient été déposés à la Chambre des communes récemment, c’est qu’Ottawa n’a pas cherché à récupérer l’argent encaissé par les héritiers des défunts.

Le jeudi 3 juin, le député Bernard Généreux a questionné la Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées Carla Qualtrough sur les recours du gouvernement et la récupération des sommes encaissées. Cette dernière lui a plutôt répondu que la situation était attribuable à l’automatisation du système d’envoi des chèques qui se basait sur le crédit d’impôt fédéral pour les personnes handicapées et que ce crédit peut être utilisé par une succession à n’importe quel moment dans l’année où se produit le décès.

Visionnez l’échange : https://youtu.be/uDtnuffFWkQ