Une proposition visant la création d’un musée à la maison d’été de John A. MacDonald

14572447_1702709833379214_151095300_oLa motion ouvrira le lieu historique national de Rivière-du-Loup au public

Le porte-parole conservateur en matière de Patrimoine canadien, l’honorable Peter Van Loan de la circonscription de York-Simcoe en Ontario, a présenté une motion d’initiative parlementaire en vue d’acquérir la résidence d’été de Sir John A. MacDonald « Les Rochers ». La maison, située à Rivière-du-Loup (Québec), a été la résidence estivale du premier Premier ministre du Canada de 1872 jusqu’à sa mort, en 1891. En deux décennies, John A. MacDonald a tenu des réunions du cabinet et des rencontres avec divers personnalités à cet endroit. En août 1885 par exemple, le cabinet fédéral siégea au grand complet aux « Rochers ». Des questions comme le développement de l’Ouest, la voie ferrée transcontinentale et les rébellions de Riel ont été examinées à cet endroit.

 La propriété a été maintenue et restaurée à travers le temps pour conserver son cachet d’antan. Les efforts de maintien s’ajoutent à la pertinence de transformer la résidence en un musée. Le gîte « Les Rochers » a été désigné lieu historique national par le gouvernement précédent en 2015 pour reconnaître son importance. La motion du député Van Loan recommande au gouvernement de procéder à l’acquisition et la transformation du bâtiment pour célébrer la contribution de MacDonald au Canada. À l’approche des célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération en 2017, le gouvernement, par cette mesure, pourrait préserver et promouvoir l’histoire et le patrimoine.

 « La résidence « Les Rochers » est un lieu exceptionnel pour y aménager un musée à propos de la vie de Sir John A. MacDonald », affirme Bernard Généreux, député de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup. Il ajoute, « les liens entre notre région et la fondation du Canada méritent d’être reconnus ».

 La maison est actuellement détenue par un organisme à but non lucratif « L’Héritage canadien du Québec », qui l’a reçue d’une héritière, afin que sa valeur patrimoniale soit conservée et partagée. Ce groupe y exploite présentement un gîte ouvert aux visiteurs du monde.

 « La demeure « Les Rochers » représente également un aspect méconnu de la vie de Sir John A. MacDonald. L’engagement de ce Premier ministre envers un Canada unifié transparaît dans sa vie personnelle et cette résidence historique commémore ce grand Canadien » déclare Peter Van Loan.

« Sir John A. MacDonald est sans doute la figure la plus influente dans la création du Canada » témoigne le député.