Les priorités identifiées pour 2017

2017-01-19_Rencontre F-M_1Le député fédéral de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup Bernard Généreux le jeudi 19 janvier a tenu la deuxième rencontre fédéral – municipal à laquelle plus d’une cinquantaine d’élus, de leurs représentants ainsi que des intervenants du milieu des affaires et gouvernemental ont participé.

Les enjeux qui sont ressortis de la rencontre sont la recherche de main-d’œuvre, l’accès à internet large bande et à la téléphonie cellulaire ainsi que la promotion de programmes pour assurer la relève dans le milieu agricole.

« Je me réjouis d’utiliser mes capacités de rassembleur pour unir les acteurs clés d’un milieu d’affaire qui est si interconnecté que dans la circonscription de MLKRDL. Cette rencontre est une plateforme d’échange de connaissances et de meilleures pratiques » déclare M. Généreux.

En vue de la Tournée des entreprises qui aura lieu du 25 février au 31 mars 2017, le député Bernard Généreux a invité les ambassadeurs Stéphanie Poitras directrice générale d’Aliments Asta, Guy Bonneville président-directeur général de Lepage Millwork, Geneviève Paris directrice générale de Paber Aluminium et Michel Levasseur des Industries Amisco et Groupe Gibo à parler de stratégies de réussite en ressources humaines.

« Les entreprises de Montmagny-L’Islet se sont regroupées afin de faire des missions de recrutement autant à Montréal qu’au Nouveau-Brunswick et poursuivent leur collaboration afin de soutenir les nouveaux arrivants » soutient Geneviève Paris. Elle a aussi souligné l’importance de saisir les occasions de faire rayonner la région par l’expertise développée par l’entreprise dans le milieu de la métallurgie. Cette victoire leur a valu un prix Mercure en 2015.

« Notre entreprise s’affaire toujours à travailler en collaboration avec la municipalité afin de favoriser l’établissement de la main-d’œuvre en région. De plus, il est important pour nous d’assurer une qualité de vie au travail à nos employés afin de pouvoir conserver notre main-d’œuvre de qualité » souligne Stéphanie Poitras.

« Nous considérons primordial d’appuyer le développement et le recrutement en région. Chez Lepage, nous devrons user de créativité et d’innovation pour soutenir nos besoins de main-d’œuvre tout en optimisant nos processus. Nous croyons que de multiplier les efforts avec le milieu pour répondre à une problématique généralisée sera la clé du succès » affirme Guy Bonneville.

En ce qui a trait à internet large bande, les participants ont eu droit à un breffage de la part des hauts fonctionnaires du ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique pour le nouveau programme « Brancher pour innover », une initiative de 500M$ sur cinq ans (2016-2021) annoncée dans le Budget fédéral 2016 pour étendre la portée de réseaux haute vitesse aux communautés rurales éloignées.

Les modalités et exemples de projets éligibles ont été présentes aux partis intéressés par le biais de vidéoconférence en direct d’Ottawa, tout en soulignant la date limite du 13 mars 2017 pour soumettre une demande.

Vincent Gagné, responsable des relations gouvernementales et affaires publiques et Raymond Lacroix, vice-président régional à Rimouski pour TELUS ont signalé que des annonces portant sur l’amélioration de la couverture se feraient sous peu dans la région.

En terminant, Darlène McBain, directrice, service à a clientèle chez Financement agricole Canada a fait le survol de son organisme, qui offre notamment du crédit accessible aux jeunes agriculteurs pour se lancer en affaires et pour prospérer dans l’industrie agricole et agroalimentaire. Elle a ensuite présenté le fonds AgriEsprit qui sert à financier des immobilisations communautaires dans les municipalités de moins de 150 000 habitants. Une période de candidature sera ouverte du 13 mars au 17 avril. Mme McBain invite les groupes admissibles (organismes de bienfaisance enregistrés, organismes à but non lucratif et les municipalités) à consulter le site www.FondsAgriEspritFAC.ca puis contacter sa collègue Nancy St-Pierre, représentante du bureau de Rivière-du-Loup.

Suite à la popularité de la rencontre et des avantages qu’en tirent les municipalités, M, Généreux prévoit déjà la tenue d’une troisième rencontre fédéral-municipal en janvier 2018.

« Nous aurons toujours des défis à relever et je cherche sans cesse à contribuer personnellement à lancer les discussions afin de trouver des solutions réelles pour améliorer l’économie et la qualité de vie des citoyen(ne)s que je représente » a conclu le député.