Discussion autour de la problématique de la main-d’œuvre et de l’immigration

COMMUNIQUÉ DE PRESSE | Le mardi 20 novembre en matinée s’est tenue à La Pocatière une rencontre avec une vingtaine d’agents en accueil et immigration, des représentants des députés provinciaux, de responsables des ressources humaines et des dirigeants d’entreprises des quatre MRC de la circonscription de Montmagny―L’Islet―Kamouraska―Rivière-du-Loup. Ces derniers ont répondu à l’appel lancé par le député fédéral Bernard Généreux et sa collègue, la ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, l’honorable Michelle Rempel. Ces derniers mettent la touche finale à une réflexion alimentée par des rencontres qui se sont tenues à travers le Canada au cours de la dernière année, afin de mettre au point une politique d’immigration appropriée.

Présentement, autour de la table, ce sont 350 emplois à pourvoir que ces interlocuteurs représentaient. Il a été question des délais de traitement des demandes, de la lourdeur de la bureaucratie, du fonctionnement du Programme de travailleurs étrangers temporaires et de la hausse de leur pourcentage à plus de 10% par entreprise, la situation à la frontière de Roxham qui pénalise les demandeurs standards, les difficultés de rétention du personnel étranger, les coûts engendrés pour les compagnies qui souhaitent recruter à l’international et les nouvelles mesures de biométrie mises en place depuis cet été pour les demandeurs de visas visiteurs, permis de travail ou d’études, résidence permanente et asile ou statut de réfugié. L’iniquité face aux réalités des régions versus celles des grands centres a aussi été martelée à de nombreuses reprises au cours de la rencontre.

« Je n’en reviens tout simplement pas de ce que les entreprise et les municipalités font pour se maintenir en vie. Toute l’énergie consentie, tout l’argent investi et toute la créativité pour, trop souvent n’arriver qu’à de faibles résultats. Je suis très fier des initiatives mises en place autant par les gens d’affaires que par la sphère municipale de mon comté et j’espère pouvoir donner un coup de main concret à ma région en élaborant, avec mes collègues du Parti conservateur, une plateforme politique qui tiendra compte de ces enjeux qui ont un haut impact sur la vitalité de Montmagny―L’Islet―Kamouraska―Rivière-du-Loup et son développement économique » insiste Bernard Généreux.

« Alors que les libéraux traitent en priorité ceux qui entrent au Canada illégalement par le chemin Roxham, les conservateurs vont continuer à presser le gouvernement d’accorder la priorité aux besoins des employeurs et de ceux qui respectent les règles. Par exemple, nous consultons les intervenants et écoutons de nouvelles idées, comme la réforme du Programme des travailleurs étrangers temporaires, pour mieux répondre aux besoins de notre économie. Nous voulons aider les nouveaux arrivants à s’intégrer au tissu social et économique du Canada, comme l’ont déjà fait nombre d’entre eux. Les conservateurs vont continuer à défendre un système d’immigration juste, compatissant et ordonné. Nous allons mettre un terme à la crise des passages illégaux à la frontière et nous allons planifier l’immigration » conclut l’hon. Michelle Rempel.