Bilan de fin de session parlementaire

Conference de presse_BILAN_2016-06-27C’est avec satisfaction que le député de la circonscription de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, membre Comité permanent des langues officielles et président du Caucus québécois du Parti conservateur Bernard Généreux dresse son bilan de fin de la session parlementaire de la 42e législation.

« La table a été mise le 20 janvier dernier alors que je rencontrais les représentants des députés provinciaux, les 58 maires et mairesses de la circonscription ainsi que les quatre préfets, afin de convenir d’une méthodologie commune. À mon avis, travailler en collégialité, en synergie, est une méthode gagnante » affirme le député.

« Les troupes conservatrices ont été une opposition forte et organisée durant la dernière session parlementaire et ont permis de souligner à grands traits que les Libéraux ont brisé plusieurs de leurs promesses les plus importantes, soit le fait d’abaisser à seulement 10,5% le taux d’imposition des PME au lieu des 9% tel que promis, et de créer un déficit de 30 milliards de dollars au lieu des 10 milliards annoncés » dénonce M. Généreux.

TÉLÉPHONIE CELLULAIRE

Plusieurs pas ont été franchis dans le dossier de la couverture du réseau de téléphonie sans fil au cours des derniers mois. Le 16 mars, l’ensemble de la population était représentée dans les 62 résolutions signées remises au député par les élu(e)s de la circonscription. Le 20 avril à Gatineau M. Généreux présentait un mémoire au CRTC, devant son président Jean-Pierre Blais, dans le cadre des audiences portant sur les services de télécommunication. Il a recommandé entre autres, d’aider les municipalités à s’organiser en coopératives et/ou en OBNL, d’encourager la construction d’infrastructures complémentaires et offrir un service efficace et sécuritaire à un coût raisonnable pour les usagers. Le 26 avril, le président et chef de la direction de l’Association des télécommunications sans fil Bernard Lord a rencontré à La Pocatière les élu(e)s de la circonscription et a proposé de prendre exemple sur le RREO (Réseau Régional de l’Est de l’Ontario), mis sur pied  dans le but de fournir un meilleur débit et une bande passante plus large à au moins 95% des foyers et entreprises de l’Est de l’Ontario. Puis, à la suite de nombreuses rencontres avec des fournisseurs de services de télécommunication et l’Agence Interrégionale de développement des technologies de l’information et des communications AIDE-TIC (Saguenay), des recommandations ont été élaborées (ci-jointe) et une rencontre aura lieu le 8 septembre entre les différents intervenants impliqués.

PROJET DE LOI C-14

Avant de s’opposer au projet de loi C-14 sur l’aide médicale à mourir, tel que présenté au Parlement, M. Généreux a tenu une rencontre d’échange et d’information avec ses concitoyens et son collègue, le député Gérard Deltell. Le vendredi 6 mai à Montmagny, un des principaux points soulevés lors de la rencontre comprenait le manque de protection de plusieurs groupes de personnes vulnérables (les jeunes et les personnes atteintes de maladies mentales). Cette préoccupation répétée à plusieurs reprises a permis au député de faire un choix éclairé en ce sens lors de sa prise de position en Chambre.

CLINIQUE DE PASSEPORT

Du 28 au 30 avril pas moins de 600 personnes se sont déplacées à l’une des trois cliniques de passeports mises sur pied par le député et une équipe d’une vingtaine de bénévoles. Face à ce succès, le M. Généreux tiendra un événement similaire à travers la circonscription en septembre prochain. Il est à noter que les trois types de formulaires sont disponibles aux bureaux de Rivière-du-Loup et Montmagny et que la révision de ceux-ci est offerte sans frais.

EMPLOYABILITÉ

Au cours de rencontres avec les Chambres de commerce, les institutions scolaires, les organismes de développement économique (CAE, CLD, SADC), le milieu de la santé, les députés provinciaux et l’ensemble des élu(e)s municipaux de la circonscription, le député a tenté de sensibiliser l’ensemble des acteurs du maintien de la main-d’oeuvre en région. Il entreprend de rallier les dirigeants de petites, moyennes et grandes entreprises et la totalité des acteurs afin de dynamiser le territoire. Un comité sera formé lors de la rencontre prévue le 16 septembre à La Pocatière. Une mission commerciale à Montréal est à l’agenda pour le printemps 2017.

CONGRÈS DU PARTI CONSERVATEUR

Du 26 au 28 mai le député a participé au congrès du Parti à Vancouver. Les prises de position des membres démontrent, selon M.Généreux, la vigueur du Parti. En ce qui a trait à la course à la chefferie qui se clôturera le 27 mai 2017, le député réitère qu’il attend de connaître tous les candidats avant de se positionner sur celui ou celle qu’il appuiera.

IMPLICATIONS

Le député Généreux s’est fait raser les cheveux par la chef de l’Opposition officielle l’honorable Rona Ambrose le 11 mai dernier dans le foyer du Parlement. Ce dernier a recueilli 1 187,10$  qui ont été remis à Leucan dans le cadre du Défi des Têtes rasées. M. Généreux a l’intention de participer à d’autres événements où des activités de financement seront organisées pour la santé, entre autres le 2 juillet prochain celui-ci parcourra 75km pour la Fondation André Côté et le 4 septembre il gravira la côte St-Pierre pour le Défi Éverest.

EMPLOI D’ÉTÉ CANADA et NOUVEAUX HORIZONS

Ce sont 216 demandes qui ont été déposées dans le cadre du programme Emploi d’été Canada 2016 pour un total de 488 employés recherchés. Au final, ce sont 559 813$ qui sont investis dans la circonscription afin de permettre l’embauche cet été de 193 étudiants qui pourraient être tentés d’effectuer un retour en région après leurs études. Du côté du programme Nouveaux Horizons qui veille à ce que les aînés puissent profiter de la qualité de vie de leur collectivité et y contribuer par leur participation, ce sont 18 projets qui ont été mis de l’avant par des organismes de la circonscription pour une valeur de 331 939$. De plus, la période de dépôt des projets 2016-2017 est en cours jusqu’au 29 juillet 2016 à 23h59. Le député incite l’ensemble des organismes admissibles à déposer leurs projets pour la vitalité de leurs communautés respectives.

GESTION DE l’OFFRE

À plusieurs reprises M. Généreux s’est positionné pour le maintien de la gestion de l’offre. Il a non seulement répété les propos qu’il avait tenus lors de la campagne électorale, il les a prononcés à nouveau en Chambre pour dénoncer l’inaction du gouvernement. Dans la même veine, ce dernier a participé au grand rassemblement des producteurs de lait sur la Colline à Ottawa le 2 juin afin que cessent les importations de lait diafiltré provenant des États-Unis. « Je suis pour la gestion de l’offre, point final » a déclaré le député aux représentants de la Fédération de l’UPA du Bas-St-Laurent présents.

ENTENTE SUR LE BOIS D’ŒUVRE RÉSINEUX

Le 6 mai à St-Pamphile M. Généreux et les représentants des trois usines de scieries frontalières situées dans la circonscription de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, soit Jean-Paul Carrier de Matériaux Blanchet inc. et Charles Tardif de Maibec inc. à St-Pamphile ainsi que Frédérick Lebel de Bois Daaquam inc. à St-Just de Bretennières ont discuté de la future entente entre les gouvernements du Canada et des États-Unis. Le député entend maintenir la pression pour que  les gouvernements américain et canadien excluent, a priori, de toute contrainte à l’exportation (taxes ou quotas) et que des entraves à un commerce légitime, juste et non-subventionné ne seraient pas fondées. Il a interpellé la ministre du Commerce international Chrystia Freeland à ce sujet, cette dernière a confirmé être consciente de l’importance de l’industrie forestière pour le Québec.

LANGUES OFFICIELLES

Le 31 mai le comité des langues officielles a rencontré l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, en vue de la consultation pancanadienne sur les langues officielles qui aura lieu jusqu’en octobre. De plus, le 13 juin le député a déposé un avis de motion afin que le gouvernement prenne des actions immédiates concernant la Société Air Canada suite au rapport spécial du commissaire aux langues officielles Graham Fraser. Cette motion comprend entre autres l’instauration de dispositions prévoyant des amendes qui peuvent être imposées par les tribunaux pour certaines violations de la Loi sur les langues officielles et l’imposition de sanctions administratives pécuniaires, qui peuvent être imposées pour les cas de non-conformité à la loi.